Les lieux antonins

Carte des implantations, en France, des Maisons antonines (Commanderies générales, subalternes, Prieurés, hôpitaux) René Lacour, Conservateur en chef, directeur des archives du Rhône - 1973 (ADR - série 49H)

Nous vous proposons de découvrir quelques-uns de ces lieux antonins que l'AFAA s'emploie à répertorier :

1. Pondaurat (Gironde)

2. Saint Antoine de Pont d'Arratz (Gers)

3. Saint Antoine d'Artiguelongue (Gironde)

4. Saint Antoine de Ficalba (Lot et Garonne)

5. Saint Antoine de Goloni (Landes)

6. Commanderie antonine d'Avignon (Vaucluse)

7Prieuré de Marnans (Isère)

En construction : Crémieu (Isère), Saint-Antoine de l'Isle (Gironde),  Les Loives (Roybon - Isère) ... 

Ces lieux ont, pour la plupart, fait l'objet d'articles dans la revue Les Antonins (Publications

LES LIEUX ANTONINS

 

L'expansion antonine commence vers les années 1210, alors que l'Ordre de Saint Antoine n'est pas encore institué. C'est la Maison de l'Aumône ou Fraternité, créée par Gaston de Valloire et d'origine laïque, qui, de Saint Antoine de Viennois toujours sous l'emprise des Bénédictins, va multiplier l'implantation de structures d'accueil et de soins là où sévit la maladie. Dès que l'Ordre de Saint Antoine est créé (1297), les Maisons deviendront, au sein d'une organisation très structurée, Commanderies (ou Préceptories), générales, subalternes, Prieurés... qui relèveront de l'abbaye de Saint Antoine de Viennois (actuellement Saint-Antoine-l'Abbaye) devenue chef d'ordre et Maison mère. L'expansion se poursuivit en fonction des besoins mais aussi par décisions des autorités civiles et religieuses de confier aux Antonins des hôpitaux déjà existants. C'est dire la forte réputation, en matière de gestion et de soins, dont jouissait cet Ordre.

Difficile de savoir le nombre exact des dépendances antonines (qui a pu atteindre, selon certaines sources, le chiffre de 450). Il varie en fonction des époques et des circonstances. Un état officiel, dressé en 1478 par l'Ordre lui-même (Liber Religionis Sancti Anthonii Viennensis Sacre Refformationnis) en recense près de 230.

                                                                                RETOUR A L'ACCUEIL