PONDAURAT 

vue générale
vue générale

LA COMMANDERIE DE SAINT ANTOINE DE PONDAURAT (Gironde)

La Commanderie secondaire de Saint-Antoine de Pondaurat est un très bel exemple de l'architecture hospitalière des Antonins. Elle nous est parvenue, malgré nombre de transformations, en l'état originel avec pratiquement tous ses bâtiments, tous inscrits à l'inventaire supplémentaires des Monuments historiques (ISMH).

La première mention de la commanderie ne date que de 1284 mais sa fondation, sans doute par les chanoines antonins de la Commanderie générale d'Aubeterre, a du avoir lieu avant.

Les guerres de religion n'épargnèrent pas la Commanderie, Agrippa d'Aubigné porte témoignage de l'incendie provoquée et de la mise à sac par les huguenots. Ce fut un massacre puisque de cette « bicocque » (petite place forte), « on ne put sauver qu'une femme demis-bruslée »). En 1777, la Commanderie comme tous les biens antonins passe aux mains de l'Ordre de Malte. A la suite de la Révolution, le domaine est vendu comme bien national à Pierre Conqueret ainé, de la Réole (1793). Au XIXème s. la chapelle est rachetée par la Commune ainsi qu'une partie de la Commanderie.La chapelle devient alors église paroissiale.

Si l'hôpital a exercé sa vocation de soins aux malades du Mal des Ardents, il est également intimement lié aux chemins jacquaires et à leur accueil ; les pèlerins ont privilégié ce lieu de passage pour traverser la Bassane et rejoindre Bazas.

Pour plus de détails, consulter la revue les Antonins n° 32 - janvier 2020 (Publications)


le moulin
le moulin

LE MOULIN

Probablement construit en même temps que le pont, il avait jadis un caractère défensif (meurtrières, échauguette). Il recèle un Tau antonin sur le dallage du rez-de-chaussée. Il a été désaffecté au début des années 1960.

LE PONT

Magnifique pont médiéval (XIIIème s.) très étroit comme tous les ponts de cette époque (2,60 m). C'est un pont barrage régulant l'eau pour actionner le moulin et constituer un plan d'eau propice à l'entretien d'un vivier. Ce pont, sans doute à péage, est abandonné en 1850 à la suite de la construction du pont routier. Il a failli disparaître ! Heureusement, il fut restauré en 2000/2001.

le pont médiéval
le pont médiéval

Le site internet de l'ACSAP (Association des Amis de la Commanderie de Saint Antoine de Pondaurat) sur lequel des informations ont été prélevées est https://www.acsap-pondaurat.com/

la chapelle
la chapelle

LA CHAPELLE

La chapelle du XIIIème s. avait initialement la forme d'une croix grecque. Elle comportait une première travée séparée des autres par un mur.  Ce mur a été détruit en 1862 par les Monuments historiques au grand dam d'archéologues locaux. L'église est donc devenue Croix latine.

On admire, dès l'entrée, les murs et les voûtes entièrement peintes (XIXème s.). On remarque les clefs de voûte ornées du Tau antonin mais aussi de la Croix de Malte. Saint Antoine occupe une chapelle à droite dans le transept, il est démuni de ses attributs.

LA COMMANDERIE

La Commune a restauré récemment la partie de la Commanderie qui lui appartient. Des locaux pour accueillir les pèlerins, une bibliothèque et une pièce à la disposition de la dynamique association locale des Amis de la Commanderie, se partagent le bâtiment que longe la Bassane.

L'autre partie de la Commanderie est privée. Elle est occupée par une exploitation viticole bien nommée LE CHATEAU DES ANTONINS qui, avec un Bordeaux supérieur estimé, perpétue la tradition vigneronne de l'Ordre de Saint Antoine.

le Château des Antonins
le Château des Antonins

                  RETOUR LIEUX ANTONINS